• BRASSAÏ Graffiti

    Exposition Brassaï Graffiti

    au Centre Georges Pompidou  jusqu'au 30 Janvier 2017

    de 11h à 21h

    Galerie de photographies - Centre Pompidou, Paris

    Entrée libre dans la limite des places disponibles

    Les dessins et signes tracés ou grattés sur les murs de Paris ont fasciné Brassaï du début des années 1930 jusqu’à la fin de sa vie. Le photographe a constamment traqué ces expressions durant toute sa carrière, leur consacrant une importante série qui a pris forme dans un livre et à travers plusieurs expositions.

    Grâce à la richesse de sa collection de photographies, le Centre Pompidou propose une présentation thématique de la célèbre série Graffiti du photographe français d’origine hongroise. L’exposition replace la série dans le contexte de la fascination pour l’art brut d’artistes et écrivains proches de Brassaï : Raymond Queneau, Jean Dubuffet, Pablo Picasso, Jacques Prévert, notamment. Des documents enrichissent cette présentation inédite offrant au public d’en approfondir la compréhension et l’écho.

    Commissaire : Mnam/Cci, Karolina Ziebinska-Lewandowska

     

    BRASSAÏ Graffiti

    Tapisserie réalisée d'après le modèle ci-dessus.

    BRASSAÏ Graffiti

     

    BRASSAÏ Graffiti

     

    BRASSAÏ Graffiti

    Brassaï [Gyula Halasz dit] (1899-1984, Paris)

    Sans titre, de la série Graffiti [Images primitives] 1945-1955.

     

    BRASSAÏ Graffiti

     

    BRASSAÏ Graffiti

    -----------------

    BRASSAÏ Graffiti

     

    BRASSAÏ Graffiti

    Brassaï [Gyula Halasz dit] (1899-1984, Paris)

    Sans titre, de la série Graffiti

    [L'Amour] 1945-1955

     

    BRASSAÏ Graffiti

     

    BRASSAÏ Graffiti

     

    BRASSAÏ Graffiti

     

    BRASSAÏ Graffiti

     

    BRASSAÏ Graffiti

     Jacques Prévert

     (1900, Neuilly-sur-Seine - 1977, Omonville-la-Petite)

    Le savoir par coeurs

    [Collage sur une photographie de Brassaï]

    1948-1963

     

    BRASSAÏ Graffiti

     Jacques Prévert

     (1900, Neuilly-sur-Seine - 1977, Omonville-la-Petite)

    Homme, femme, enfant

    [Collage sur une photographie de Brassaï]

    1948-1963

     

    BRASSAÏ Graffiti

     

    BRASSAÏ Graffiti

    Photos, 4 janvier 2017

     

     

    « Jardin Lazare-Rachline. ParisDes Fourmis envahissantes »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    18
    Dimanche 8 Janvier 2017 à 14:13

    Il y avait eu à l'Hôtel de ville en 2014 une expo ( http://loeildukrop.eklablog.com/avec-les-yeux-115-a106688508 ) où on découvrait certains de ces très beaux graffitis. ton reportage ici est vraiment intéressant et la découverte des collages de Prévert m'enchante : merci !

     

      • Lundi 9 Janvier 2017 à 09:39

        Nous avions également vu cette exposition. Merci pour ton lien, un bel article que je viens de lire.

        Excellente journée.

        Michel

    17
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 18:28

    Une belle série qui rend l'art de Brassaï très actuel. Merci pour cet article dense , bien documenté sur les différents artistes qui se sont intéressés à ce street art.

    16
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 08:28

    De l'art ! A chacun son style !

    Bonne journée

    15
    Jeudi 5 Janvier 2017 à 19:12

    Bonsoir Michel,

    Je n'aime pas du tout. Bien que je sais que ça se lit, qu'il y a une histoire derrière chaque trait etc. Mais je ne trouve pas ça beau. Entre autre, j'ai beaucoup aimé la vidéo que j'aie trouvée très belle tout comme la musique qui l'accompagnait.

    Bonne soirée Michel.

      • Lundi 9 Janvier 2017 à 09:33

        Chacun ses choix, c'est normal.

        Très heureux pour cette vidéo que j'ai choisis parmi plusieurs.

        Excellente journée Mari Jo

        Michel

    14
    Jeudi 5 Janvier 2017 à 09:41

    Heureux Brassaï qui avait de quoi photographier sur les trottoirs Parisiens, alors que je dois me contenter de sapins déplumés...

      • Lundi 9 Janvier 2017 à 09:31

        ET...tu as réalisé la photo de ce sapin à poil !

        Bonne journée JP

        Michel

    13
    Jeudi 5 Janvier 2017 à 09:10

    ah oui de belles recherches ... !  , merci pour la découverte  et la vidéo est très belle !!!  belle journée A+

    12
    Jeudi 5 Janvier 2017 à 08:21

    Quelle belle exposition ! et c'est drôle de voir comme certains  sujets sont intemporels... la femme, le regard, l'amour reviennet toujours à travers les âges. Par contre le bonnet d'âne et le poilus nous emmènent à une époque plus précise... C'est une exploration passionnante...

    Merci pour la visite ! Belle journée à toi.

      • Lundi 9 Janvier 2017 à 09:29

        Très heureux d'avoir partagé cette exposition à travers quelques photos !

        Merci pour ta visite

        Michel

    11
    Jeudi 5 Janvier 2017 à 08:21

    ...merci pour cette vidéo, elle reflète le passé et pourtant semble si vivante!

    Bises du jour de Mireille du sablon

    ... et merci pour cette poésie déposée sur ma page du jour!

      • Lundi 9 Janvier 2017 à 09:28

        Merci Mireille pour tes visites et commentaires

        Michel

    10
    jean-pierre Lavaut
    Jeudi 5 Janvier 2017 à 07:41

    Les graffitis racontent toujours une histoire, une vie pour partager avec les inconnus qui viendront après!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :