• Exposition TIANZHUO CHEN.

    Après notre visite au Musée GUIMET, dimanche 26 juillet, nous n'avons qu'à traverser l'avenue et nous sommes en quelques minutes au Palais de Tokyo. Les expositions, ici, sont bien différentes, parfois surprenantes... 

    Palais de TOKYO 

    Exposition  TIANZHUO CHEN   

    du 24 juin au  13 septembre 2015.

    Exposition TIANZHUO CHEN au Palais de TOKYO. Paris

    Biographie 

    Tianzhuo Chen (né en 1985) vit à Pékin, en Chine. Il a obtenu une licence en design graphique au Central St Martins College of Art and Design en 2009, et un master des beaux-arts au Chelsea College of Art and Design, au Royaume-Uni en 2010.

    Ses projets récents incluent PICNIC PARADI$E BITCH à la Bank Gallery à Shanghai (2014), SANKUANZ 2015 Collection à la Fashion Week de Londres (2014), Tianzhuo Acid Club à la Star Gallery à Beijing (2013), Kangrinboqê SANKUANZ FW 2013 Collection à la Fashion Week de Shanghai (2013) et à l’Asia Triennale de Manchester au Royaume-Uni (2011).

     -----------------------------------------------

    Le Palais de Tokyo présente la première exposition personnelle en France de Tianzhuo Chen (né en 1985, vit à Pékin, Chine), l’un des artistes les plus prometteurs de sa génération.

    A travers une imagerie colorée, grotesque et kitsch, dominée par les références visuelles directes à la drogue, à la vague hip-hop queer, à la culture de la rave londonienne, au butoh japonais, au voguing new-yorkais et à l’univers de la mode, les œuvres de Tianzhuo Chen sont intimement liées au constat d’un effondrement des représentations morales et des croyances. Si les personnages mis en scène par Tianzhuo Chen revêtent un caractère d’étrange familiarité, c’est qu’ils reflètent, en l’exagérant, le ridicule de notre quotidien envahi par les images des célébrités de notre temps. Leurs faits et gestes composent une nouvelle mythologie, s’érigent en de nouveaux systèmes de croyances, dont les adeptes évoluent parfois en adorateurs aveugles.

    Pour son exposition au Palais de Tokyo, Tianzhuo Chen conçoit un ensemble d’œuvres inédites, dont une performance avec l’artiste et danseur Beio et le collectif parisien House of Drama. Mêlant peinture, dessin, installation, vidéo et performance, elles intègrent différentes symboliques religieuses à des éléments iconographiques empruntés à plusieurs subcultures urbaines communes à une jeunesse mondialisée.

    Commissaire : Khairuddin Hori, directeur adjoint de la programmation artistique

      Texte Palais de Tokyo

     

     

     

     

    Photos - 26 juillet 2015. Paris

     


     

     

    « BANGKOK, nouveau projet d'une tour de 125 étages.Exposition Korakrit Arunanondchai. »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    4
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 12:03

    Merci pour le reportage, et dommage que je sois si loin !

    3
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 09:25

    c'est même sacrément surprenant ! (et gonflé)

    2
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 08:47

    J'ai adoré cette expo, qui, à travers ses outrances reflète et critique parfaitement la soupe people, la violence, la décadence,  la vénalité que les médias usent pour nous abrutir. J'aime la provocation dont Tianzhuo use sans retenue, sa liberté de ton, son courage. J'y retournerai sans doute.

    1
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 08:47

    A priori : Je ne sais quel adjectif attribuer ... déjanté ? mortifère ? inquiétant ou humoriste (ou les deux ?)

    Perplexité ...

    LOIC

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :