• Thaïlande. Cahier 1.

    Thaïlande. Cahier 1 -La Rencontre.

    Le-billet-de-Michel

    Mai 2006 / Février 2008

    C'est l'histoire d'une rencontre  avec un garçon malade en Thaïlande. Le besoin de "faire quelque chose" pour lui, puis pour d'autres. Ce fut la "découverte" d'un lieu de vie pour les séropositif. Ces écrits furent une façon d'évacuer la tristesse, parfois le découragement face à une situation compliquée et difficile...

    Vous pouvez ouvrir ce dossier pour le lire en plus grand format sur fond blanc , en cliquant sur le carré gris > ci-dessous

    Si le fichier ne s'ouvre pas, merci de me le signaler, je vous adresserai le cahier par courriel

     Pour éviter des problèmes de lecture

    J'ai "coupé en deux" le cahier.

    « Paris. Square Albert Tournaire.Camillian Social Center Rayong. »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    6
    Lundi 6 Février 2017 à 19:26

    J'avais été tellement touché par le récit de ce drame, que je l'avais enregistré et envoyé à mes amis.

    J'entends parfois dire que ''les gens'' sont égoïstes et ''ne pensent qu'à eux mêmes''. Je ne crois pas que ce soit vrai. Il existe bien sûr de nombreuses association caritatives qui viennent en aide aux plus démunis à partir des dons qui leur sont faits, mais il existe aussi de nombreuses initiatives individuelles, discrètes le plus souvent, qui tendent une main vers ceux qui ont de la peine à se relever. Cela s'appelle la compassion ou la ''chaleur humaine''. Pour moi c'est de l'humanité, c'est considérer autrui comme son semblable : un être sensible pour reprendre une expression qui ne s'adresse pas qu'aux hommes.

    Bernard

      • Lundi 6 Février 2017 à 20:28

        Je suis très touché par ton message.

        Heureusement qu'il y a des associations qui aident les malades démunis, y compris en Asie !...

        Sans doute que sans cette main tendu à Jak, je n'aurai jamais connu Camillian

        où je me suis rendu lors de chacun de mes séjours pendant plusieurs années.

        Je suis devenu un visiteurs de malade (nommé par eux un sponsor (!).)...

        J'y retournerai certainement, mais en ce moment, je donne du temps

        à ma "vieille" maman en Auvergne.

        Merci beaucoup Bernard. Bonne soirée

        Michel

         

         

         

    5
    Vendredi 3 Février 2017 à 10:40
    Pastellle

    Ah, c'est quand même plus facile à lire comme ça ! 

    Merci de ton récit et de ce que tu as fait pour eux. Tant de misère c'est bouleversant... 

      • Vendredi 3 Février 2017 à 20:07

        Merci pour ton message qui m'a immédiatement fait prendre conscience que quelque chose n'allait pas. J'aurais du y penser plus tôt. Mais vaut mieux tard que jamais !..

        J'ai beaucoup appris en passant du temps avec tous ces malades !

        Merci pour ta visite

        Bonne soirée.

        Michel

         

         

    4
    Vendredi 3 Février 2017 à 08:45

    Oui, c'est vraiment une histoire vécue. Après des années de voyages en Thaïlande, j'ai découvert des situations pénibles ce que j'ai nommé les zones d'ombres.

    Des zones d'ombres qui, hélas, existent dans bien d'autres pays !

    Merci pour ton commentaire- Très bonne journée.

    Bises Lyly

     

     

     

    3
    Vendredi 3 Février 2017 à 08:27

    toujours intéressante et triste lecture, la misère dans le monde on ne la vit pas alors on ignore et là avec ce texte on voit la misère de cette maladie qui est le SIDA, triste pour Jack.

    est-ce du vécu ? j'admire ce courage d'aller au devant de ces malades sans visites et si malade

    bises amicales et à bientôt

    lyly

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :